Le patriote Palloy et l'exploitation de la Bastille ...: L'orateur du peuple, Gonchon

Voorkant
H. Champion, 1892 - 363 pagina's
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 134 - L'hôtel de Coigny et plusieurs autres, garnis de meubles qui appartiennent à la nation, ont été dépouillés. Tous les jours de nouveaux visages se présentent avec l'écharpe municipale et des ordres d'enlever ou de briser les portes. Je ne dispute pas sur les droits de la Commune de Paris; cependant elle n'en a pas plus sur les domaines nationaux que les communes de Perpignan ou de Gravelines.
Pagina 277 - Tous ces grands génies, parés du beau titre de « constitutionnaires, sont forcés de rendre justice à des « hommes qui n'ont jamais étudié l'art de gouverner que « dans le livre de la nature... Consultant les usages et « non les principes, nos beaux-esprits s'occupent depuis « longtemps d'une balance politique; nous l'avons trouvée « sans la chercher : elle est dans le cœur de l'homme. « Ayez un gouvernement qui mette le pauvre au-dessus « de ses faibles ressources et le riche au-dessous...
Pagina 127 - Toutes les statues, bas-reliefs, inscriptions et autres monuments en bronze ou en toute autre matière, élevés dans les places publiques, temples, jardins, parcs et dépendances, maisons nationales, même dans celles qui étaient réservées à la jouissance du roi, seront enlevés, à la diligence des représentants des communes, qui veilleront à leur conservation provisoire. « Les représentants de la Commune de Paris feront, sans délai, convertir en bouches à feu les objets énoncés en...
Pagina 179 - Tartufe habile, il a senti que l'on égarait les peuples avec des mots; l'un des premiers, il a calculé qu'une révolution dans un Etat est un champ vaste pour un intrigant adroit : il a essayé d'en tirer parti : on l'a vu tour à tour encenser l'homme du jour, accoler sans cesse à son nom l'épithète de patriote, et c'est à l'aide de ce nom qu'il enchaîna longtemps la surveillance...
Pagina 157 - Réthel a été déclaré faux et calomnieux, et que le général Chazot a été arrêté et mis en état d'accusation. Il ignore si le brave bataillon Républicain a pu se soumettre à recevoir son indigne lieutenantcolonel et ses assassins.
Pagina 180 - Quant aux frais que nécessitait le travail de ces pierres, ils étaient acquittés des fonds de la nation. A la vérité, quelques légères dépenses restaient à sa charge, mais Palloy est habile dans l'art de calculer : les différentes pièces que j'ai entre mes mains prouvent qu'il savait se rembourser au centuple. » Une commission avait déjà été chargée des comptes de la Bastille ; elle n'ya vu qu'un chaos de...
Pagina 117 - ... pour la pose de la première pierre de la colonne de la Liberté qui doit être élevée sur les ruines de la Bastille, en vertu du décret du 16 juin '793-ART.
Pagina 158 - S'il était permis de justifier un meurtre, » le rapporteur dirait qu'il ne s'est jamais trouvé un tel concours de circonstances pour excuser la mort de quatre coupables « que les organes de la loi semblaient vouloir épargner.
Pagina 86 - Bastille, à la gloire de la liberté, afin d'épurer le terrain comme les matériaux de l'abominable prison, demandant que, si l'on ne jugeait pas à propos d'exécuter son plan en entier, on l'autorisât du moins à construire, avec les pierres de la forteresse, une pyramide imposante et peu coûteuse : « J'apporte à l'Assemblée, ajouta-t-il, les restes des fers qui ont enchaîné tant de victimes. Je les ai fait purifier au feu, et j'en ai fait fabriquer des médailles représentant la Liberté....
Pagina 134 - ... livres. Il est parti pour les frontières, à la tête d'une compagnie de vainqueurs de la Bastille, sans laisser aucun compte et même sans payer les ouvriers : ceux-ci réclament à grands cris le prix de leurs journées ; et comme ils ne doivent pas pâtir de la faute de l'entrepreneur et que leurs besoins leur donnent des droits à une indemnité, je demande à être autorisé à les payer.

Bibliografische gegevens