Enquete Parlementaire Sur Les Actes Du Gouvernement de la Defense Nationale, Deel 3,Volume 1

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 158 - Ici on attend tout de vous, et, au nom de tous les républicains, je réclame l'appel au peuple et à la résistance à outrance que vous retenez trop longtemps. En avant ! La dictature seule peut sauver la Patrie et la République ! Dévouez-vous au sacrifice, je vous suis...
Pagina 113 - Délégués des réunions voulant le faire prisonnier. Marc Dufraisse couche ici à la préfecture, a promis d'envoyer demain une dépêche à Tours et lui dire carrément ses impressions. Avons juré tous de brûler la ville plutôt que de laisser partir Esquiros.
Pagina 409 - Brest, et qu'on ne peut pas obtenir de la marine ; Demande la délivrance immédiate des pièces de siège et des munitions indispensables pour la défense et l'établissement d'un camp retranché. En considération du concours important que la levée des marins de 35 à 45 ans peut apporter à la défense, — ces marins dont on peut faire...
Pagina 171 - C'est une accusation publique contre le Gouver» nement de Paris, dont vous n'êtes que le ministre ou » la délégation. Elle est fatalement un appel à la guerre » civile. Telle qu'elle est, il est de mon devoir de vous » déclarer que je ne saurais obéir à l'invitation que vous » me faites de la publier. » Vous savez d'ailleurs que mes sentiments person» nels envers plusieurs de ceux que vous accusez me » créeraient une impossibilité absolue.
Pagina 487 - C'est un fait consommé pacifiquement jusqu'à présent. 178687'. HUBAINE. 1 On n'a pu déchiffrer ces deux groupes. 24 M. Filon, aux Tuileries. — Paris. Maubeuge, le 4 septembre 1870, 10 h. 35 m. matin. Sommes à Maubeuge. L'Empereur nous a télégraphié de Bouillon pour avoir de nos nouvelles. En lui en donnant nous lui demandons ses ordres. Nous voudrions en même temps avoir les vôtres. Attendons avec impatience votre réponse. Connaissons proclamation des ministres.
Pagina 410 - ... demande que vous m'enleviez un grade qui m'astreint militairement, tant que je n'aurai pas été relevé officiellement et que le Journal officiel dise : « M. de Kératry a cessé, à partir d'aujourd'hui, de faire partie de l'armée] auxiliaire, sur sa demande » . Si vous ne consentez pas à cette demande légitime, je réclame quinze jours de congé pour me rendre en Angleterre, dès que Jules Favre en aura pris la route. Je vous prie de me télégraphier votre décision ; car votre silence...
Pagina 280 - Pièces justificatives, n" 65. 06, 67, 68, •9 et' 70. • (2Y /Wrf., n-- 7{ et 7l - 73. votre attention la délégation des pouvoirs judiciaires qui lui a été faite. Ce n'est pas sans intention que cette délégation a eu lieu. A Toulouse les magistrats du parquet ont été les persécuteurs de la démocratie et de la presse républicaine. La population, émue et irritée, désire ardemment leur révocation immédiat'.
Pagina 25 - Conseil départemental et les membres de la Ligue du Midi, protégés, escortés par la Garde nationale, la Garde civique et la Garde urbaine. Son but, citoyens, le voici': le salut de la République une et indi visible.
Pagina 496 - Mes efforts tendent à créer le plus vite possible un corps d'armée mobile qui, pourvu d'un matériel de guerre, puisse tenir la campagne et se porter au secours des places fortes que je me hâte de mettre en bon état de défense. Pour moi qui ai loyalement offert mon épée au gouvernement de la Défense nationale...
Pagina 93 - Attendu que la marche de l'ennemi semble indiquer l'insuffisance de la protection que le pouvoir central peut donner aux départements envahis ; attendu qu'il est urgent que tous les départements puissent prendre les mesures militaires les plus énergiques pour voler au secours de la capitale, « Nous prions les membres du Gouvernement provisoire de vouloir bien nous indiquer, d'ici trois jours, une ligne de conduite pour la défense nationale et, à défaut, de nous laisser à cet égard toute...

Bibliografische gegevens