Mémoires pour l'histoire des sciences & des beaux arts. Jan. /févr. 1701-avril 1718, Volume 15

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 473 - Cramant fut le premier à lui rendre vifite : il fut charménonfeulement de fa vie auftere,de for» defintereflement , mais encore de fes manières polies , & de la Sainteté de fes difcours. Il faut connoître la curiofité naturelle des Indiens , pour n'avoir pas de peine à -croire, ce que le P.
Pagina 472 - L'Empereur , pour récompenser les services de ses Qmeraux , qui sont les grands de l'empire , leur donne , comme en souveraineté pendant leur vie , des provinces particulières, à condition d'entretenir dans ses armées un certain nombre de cavaliers, quand il en a besoin.
Pagina 315 - Celles du chicot ne pouvant s'allonger , fe durciflent extrêmement^ forment les nœuds qui fe trouvent dans le bois. On en voit fur tout dans les planches de fapin , qui s'en détachent comme une cheville que l'on chafle de fon trou. Mr, l'Abbé Bignon dit , que les belles obfervations de Mr.
Pagina 59 - Maraldi jugèrent que la progreffion fuivant laquelle les colonnes d'air , qui répondent à une ligne de mercure , vont en augmentant de hauteur , pouvoit être telle , que la première colonne...
Pagina 473 - ... ce qui a porté le grand Mogol à lui donner Tarcolan de la manière dont je viens de le dire. Daourkan a établi cinq gouverneurs particuliers dans cette grande ville; on les appelle Cramani : le premier de ces cinq gouverneurs , qui avoit un topo...
Pagina 459 - ... marquée , ce qui donna à ces peuples une haute idée de la science des Brames du Nord; c'est le nom qu'on nous donne en ce pays. Rien n'est plus extravagant que le sentiment des Indiens sur la cause des éclipses. Toutes les fois que l'ombre de la terre nous cache la lune, ou que la lune nous empêche de voir le soleil , ce qui fait les éclipses , comme tout le monde sait , ces peuples superstitieux s'imaginent qu'un dragon engloutit ces deux astres et les dérobe à nos yeux. Ce qui est plus...
Pagina 465 - ... l'Empereur. Ce grand prince , qui protége depuis long-temps la religion chrétienne , ne s'est pas contenté de leur donner la permission d'élever ce superbe monument à la gloire du vrai Dieu , il a voulu encore y contribuer par ses libéralités , et le Roi très-Chrétien , à qui cette mission a des obligations très-particulières , a eu la bonté d'y envoyer une magnifique argenterie et de riches paremens d'autel. Quoique nous ayons déjà trois églises à...
Pagina 471 - ... -toutes les magnifiques pagodes que les gentils y avoient bâties. Ils n'ont gardé que la principale dont ils ont fiait une forteresse , où ils entretiennent une petite garnison.
Pagina 471 - Mogol a subjuguées , et le nombre infini des Villes qu'il a prises , ne lui permettent pas d'y établir des gens de sa Religion , qui est la...
Pagina 593 - Nous reçûmes l'année dernic,,re une lettre portant vôtre nom» „ remplie de tant d'injures & de „ blafphêmes , que celui qui l'a „ écrite femb'le avoir trempé fa y, plume dans la gorge du ferpent. „ Nous ne pouvons diflîmuler un ,, tel mépris de nôtre dignité ; c'eft ,, pourquoi nous vous exhortons à „ faire brûler publiquement cet,,te infâme Lettre , pour vous „ purger de la honte de l'avoir com...

Bibliografische gegevens