Nouvelles annales des voyages

Couverture
Gide fils, 1834
0 Avis
 

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Expressions et termes fréquents

Fréquemment cités

Page 95 - Nicée, époque où il fui promulgué par un de leurs rois. Ce code est divisé en deux livres. Le premier se rapporte au droit canon , et traite des rapports de l'église avec le pouvoir temporel ; le second est une sorte de code civil qui règle les rapports des divers membres de la société entre eux. Ces manuscrits, qui embrassent tout ce qu'il ya d'intéressant dans la littérature des Abyssiniens, si on peut se servir de ce terme, ne renferment aucun ouvrage de poésie; à moins que l'on ne...
Page 278 - ... de l'ouragan, précédé de son chien, à la recherche du voyageur égaré dans les neiges, frappé de terreur et prêt à périr; qui ranime avec quelques gouttes du vin de sa calebasse ( provenant peut-être de ce vignoble qui fait tant d'horreur à Byron ) l'agonisant transi ; ce solitaire si vigilant, si hospitalier d'une Thébaïde glacée ; ce martyr de l'air et de la tempête, qui réside intrépidement sur ces mêmes sommets où les conquérans ne font que passer ; enfin, ce héros si...
Page 270 - Le 29 juillet, il avait découvert une dixaine de lieues de la côte orientale de Groenland, non figurées sur les cartes, et il en envoyait la carte au ministre ; je sais qu'elle est arrivée. » La terre découverte ainsi, s'étend de 68° 34' à 68° 55
Page 90 - Marlière fit faire pour eux plusieurs plantations. C'étaient les soldats des divisions militaires qu'il employait à ce travail , et souvent il avait le plaisir de voir ces derniers serrer dans leurs bras les sauvages, que naguère ils exterminaient comme des bêtes féroces. Un des premiers soins de Marlière fui d'établir une discipline plus sévère parmi les soldais des divisions.
Page 270 - Groenland et d'en faire l'exploration ; mais , d'après ses instructions , il devait être de retour en France dans le courant du mois de septembre. La Lilloise n'est cependant pas revenue. et le gouvernement n'ayant aucune nouvelle depuis le mois d'août, a écrit, le 3 janvier...
Page 95 - Je ces manuscrits est une espèce de code que les Abyssiniens font remonter au concile de Nicée, époque où il fut promulgué par un de leurs rois. Ce code est divisé eu deux livres.
Page 157 - Le premier affecte un air indifférente tout ce qui se passe, et parait occupé d'autres affaires; cependant il sort accompagné de l'entremetteuse, s'avance d'un pas grave, s'approche du palanquin, en ouvre la portière d'un air ému et tremblant; l'épouse en sort, et ils s'acheminent tous d'eux ensemble vers la tablette des ancêtres , qu'ils saluent par trois génuflexions ; ils se mettent ensuite à table l'un vis-à-vis de l'autre , l'entremetteuse les sert ; le mari boit et mange , mais l'épouse...
Page 152 - Il arrive souvent qu'on contracte des alliances pour des enfans qui ne sont pas encore nés ; ainsi deux femmes .enceintes se promettront mutuellement de marier les enfans qu'elles portent dans leur sein, supposé qu'ils soient de différent sexe ; et pour rendre la promesse plus obligatoire, on dépose des arrhes, une bague et un bracelet destinés à celle qui mettra au monde une fille , et deux éventails de la même forme et couleur, qui seront pour celle qui accouchera d'un garcon.
Page 271 - Les glaces, m'écrivait-il pour me rassurer, sont impénétrables, et c'est sans danger, en me tenant en dehors d'elles , comme sur une côte , que j'espère terminer d'ici à vingt jours ma reconnaissance dont je vous donnerai moi-même des nouvelles avant peu , si je puis encore trouver des bateaux de pêche.
Page 93 - Depuis 70 ans surtout, l'Abyssinie est, on peut dire, livrée à une anarchie continuelle ; la guerre en est l'état habituel. Dans chaque localité, la force brutale écrase le faible. Partout le plus fort et le plus adroit s'empare du pouvoir, sa réputation de bravoure lui vaut des partisans qui sont prêts à le seconder dans toutes les circonstances. On se bat de province à province, de village à village. Dans une invasion , on pille, on brûle , on saccage tout, et les habitans du pays conquis...

Informations bibliographiques