Histoire critique des pratiques superstitieueses: qui ont séduit les peuples, & embarrassé les savans. Avec la methode et les principes pour discerner les effets naturels d'avec ceux qui ne le sont pas, Volume 3

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 248 - ... entra dans la cour de l'archevêché , sortit de la ville par le pont du Rhône, et prit à main droite le long de ce fleuve.
Pagina 251 - Sablon ; le payfan fe fent ému : il eft perfuadé qu'il voit les meurtriers , & n'ofe pourtant faire agir fa baguette pour s'en convaincre , car il craint que les foldats ne fe jettent fur lui. Frappé de cette peur , il revient à Lyon. On le renvoie au camp dans un bateau , avec des lettres de recommandation. Les criminels en font partis avant fon retour. Il les pourfuit jufqu'à Beaucaire ; & , dans la route , il vifite toujours leurs logis, marque fans cefle la table & les lits qu'ils ont occupés...
Pagina 106 - Plulieurs fois chacun de nous mit icus fon pied la main , tantôt pleine , tantôt vuide d'argent : lorfque nous avions de l'argent dans la main, la Baguette tourna ; lorfque nous n'en avions point, elle ne tourna pas. Nous n'oubliâmes rien pour découvrir s'il y avoit quelque artifice du côté de cet homme, pour faire ainfi tourner la Baguette...
Pagina 143 - ... caufe intelligente. 3°. La convention de ceux qui prennent une pierre pour borne de leurs héritages , ou qui...
Pagina 11 - Il àfluroit qu'il y en avoit encofe un là dedans , & n'en fut détrompé que par le Geolier , qui lui dit qu'un, homme , tel qu'on décrivoit un de ces deux fcélérats, y étoit venu depuis peu demander des nouvelles du boflu. On fe remit enfuite fur leurs veftiges : on fut jufqu'à Toulon , dans une hôtellerie où ils avoient dîné le jour précédent : on les pourfuivit fur la mer, où ils s'étoient embarqués : on reconnut qu'ils prenoient terre de temps en temps...
Pagina 253 - On fe remit enfui te fur leurs veftiges : on fut jufqu'à Toulon dans une hôtellerie où ils avoient dîné le jour précédent : on les pourfuivit fur la mer, où ils s'étoient embarqués : on reconnut qu'ils prenoient terre de temps en temps fur nos côtes , qu'ils y avoient couché fous des oliviers ; & malgré les tempêtes , la Baguette les fuivit inutilement fur les ondes , journée par journée , jufqu'aux dernieres limites du Royaume. Le procès du boflu s'inftruifoit cependant avec une...
Pagina 252 - On ouvrit ; on lui préfenta douze ou quinze prifonniers , parmi lefquels un boflii , qu'on y avoit enfermé depuis une heure pour un petit larcin , fut celui que la baguette défigna pour un des complices : on chercha les autres. Aymar découvrit qu'ils avoient pris un fentier aboutiflant au chemin de Nifmes , & le boflu fut conduit à Lyon. Au commencement , il nioit d'avoir eu la moindre connoiflancu ni de ces forfaits ni des coupables, & même d'avoir jamais été à Lyon.
Pagina 250 - ... mêmes ferpes dans l'herbe , & on le mena au lieu où elles étoient. La baguette tourna toujours fur la même ferpe , fans remuer fur les autres...
Pagina 247 - Juillet 1692, un marchand de vin 6k fa femme furent tués à coups de ferpe dans une cave , & leur argent fut volé dans une boutique qui leur fervoit de chambre. On ne put ni foupçonner ni découvrir les auteurs du crime , & un voifin fit venir à Lyon te payfan dont on vient de parler.
Pagina 4 - Trois perfonnes qui l'efcortoient , furent témoins qu'il s'appercevoit quelquefois de trois complices ; quelquefois il n'en comptoit que deux. Mais il fut éclairci de leur nombre , en arrivant à la maifon d'un jardinier , où il foutint...

Bibliografische gegevens