Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

Le Cabinet de Louis XI.

Cabinet, Le, de Louis XI. contenant divers Fragments, Lettres, Intrigues, non encore vues, recueillies de div. Archives. Paris 1661. in-12.

Ce recueil curieux de documents a été réimpr. dans les Mém. de Comines. Brux. 1713. in-8°. et dans les Archives cur. de l'hist. de France Vol. I. p. 3-109.

Cabinet de Minerve. Voyez Beroalde de Verville.

Cabinet des fées ou Collection choisie des contes des fées et autres contes merveilleux (p. Mayer). Amst. (Paris) 178589. 41 vol. in-8°. Av. fig. (230 fr. Pixerécourt. 141. Dulau.)

On trouve rarement des exempl. complets et on rencontre souvent des ex. sans figures. Le mème recueil a été publié aussi format in-12. avec la rubrique de Genève (4 th. vente Tięck. 61. 16 sh. 6 d. Dulau. 91. 9 sh. Bohn.) Les quatre derniers vol. ont paru à Genève et contiennent une suite des 1001 Nuits, contes arabes traduits p. Don. Chavis et Cazotte. Cabinet des muses ou nouveau recueil des plus beaux vers de ce temps. Rouen, Dav. du Petit - Val 1619. in-12. 943 pp. non compris la table. (14 fr. Morel-Vindé. 16 fr. Techener.)

Cabinet des muses, Nouveau, ou l'eslite des plus belles poésies de ce temps, par le sieur de La Mathe. Paris 1658. in-12. Cabinet, Le, des plus belles chansons nouvelles tant de l'amour que de la guerre, recuillies des plus excellens poëtes françois de ce temps et autre: avec leur chant fort plaisant recréatif. Lyon 1592. in-16. (160 pp., y compris la table.) Voyez Recueil.

Cabinet, Le, du roy de France, dans lequel il y a trois perles précieuses d'inestimable valeur, par le moyen desquelles sa majesté s'en va le premier monarque du monde, et ses sujets du tout soulagez p. N. D. C. s. 1. 1581. pet. in-8°. (36 fr. Labey. 2 fl. Butsch. 10 fr. Techener. 11. 1 sh. Dulau.)

Il y en a deux réimpressions: s. l. 1582. in-8°. (8 ff., 647 pp. et 5 ff.) et Londres 1624. in-8°.

Mr. Marchand (Dict. Hist. Vol. I. p. 87.) s'est trompé en conjecturant que ce livre coïncide avec le Secret des finances de France, dont l'auteur Fromenteau s'est nommé (V. Froumenteau); ce ne sont que le préambule et la fin de l'épître dédicatoire qui sont tout-à-fait les mêmes. Ce fut Nic. Barnaud du Crest qui s'est caché sous le masque de Fromenteau. D'ailleurs tous les deux livres ont le même but, c'est-à-dire, d'augmenter les finances du roi, en dévoilant les abus qui ont lieu en France. Sous les trois perles il faut sous entendre la parole de Dicu, la noblesse et le tiers- état.

Cabinet du roi. 23 vol. gr. in-fol.

Recueil d'estampes gravées par ordre du roi Louis XIV et publiées séparément en différents formats avec des explications imprimées. Ce ne fut qu'en 1727 qu'on recueillit toutes ces pièces pour en former un seul recueil. On tirait toutes les gravures sur pap. grand-aigle et au lieu des explications impr. sur petit pap. on imprimait une liste des planches de chaque vol., catalogue qu'on a reproduit en 1743 avec quelques changements pet. in-fol Il existe sous le titre Estampes du cabinet du roi en 23 voll. une table de 23 ff. dans le même format que les planches. Or il y a deux sortes d'exempl. de cette collection: les plus anciens, moins complets et de différents formats, renferment les premières épreuves, les autres au contraire sont plus complets, mais les gravures sont inférieures. Il faudrait donc réunir deux exempl. de chacune de ces deux classes pour posséder une copie parfaite de ce magnifique

ouvrage.

Première édition.

Tableaux du roi, 38 ff. (ou Vol. I.)

Ce volume, le plus précieux de toute la collection, a paru en 1677 et ne contenait d'abord que 22 gr. avec les explications p. Felibien: en 1679 on ajoutait 2 pl. et le rangeait dans un nouvel ordre et depuis on l'a porté à 38 pl., nombre de pièces qui se trouve dans la plupart des exempl. On recherche le plus dans ce vol. les 2 grav. suivantes: 1o. La saincte famille gr. p. G. Edelinck. Les premières épreuves,, avant les armes de Colbert" sont les plus rares, mais on recherche encore celles ,, avec les armes ", mais il faut bien remarquer que dans la plupart des exempl. ces armes ont été effacées au bas de la pl.; 2°. Jesus Christ à table à Emmaus gr. p. Ant. Masson (ordinairement connu sous le nom de Nappe de Masson) en premières épreuves. (V. sur ces planches Rob. Dumesnil, Le Peintre graveur français Vol. VII. p. 178 et Vol. II. p. 106.)

[blocks in formation]

Cabinet du roi. Batailles d'Alexandre, 5 gr. ff. gr. d'après Le Brun p. G. Audrand et G. Edelinck 1672-78; on y ajoute La défaite de Porus gr p. B. Picart.

L'imprimeur en taille-douce, Goyton, qui faisait les premières épreuves de ces planches, a gravé sur chaque pl. son nom à l'envers et y a ajouté des points, dont le nombre doit annoncer autant de cent d'épreuves tirées. Mais on sait que les pl. avec ces points ne sont pas les premières épreuves; ce ne sont que des copies appartenant à un ancien tirage, car les modernes ne les ont pas; v. Dumesnil Vol. VII. p. 200 sq. qui a constaté 6 états de ces pl.

Medaillons antiques depuis Auguste jusqu'aux enfans de Constantin 41 ff. On y ajoute les médailles du Bas-Empire gravées pour Banduri, Numism. imp. Rom. (47 gr. sur 37 demifeuilles) et les monnaies pour l'Hist. de France gr. p. Le Clerc (11 demi-feuilles).

Vues des maisons royales et des villes conquises par Louis XIV. 46 ff.

Ornemens de peinture et de sculpture dans la Galerie d'Apollon du Louvre. 29 ff.

Vues, plans etc. du château de Versailles, avec les statues, termes et vases. 78 ff. 1672-84.

Description de la grotte de Versailles. Paris 1679. in-8°. 20 f. Le Labyrinthe de Versailles. Paris 1679. in-8°. 41 ff. av. texte impr.

Statues et Bustes antiques. Première partie. Paris 1679. in-fol. 18 ff. Av. texte p. Félibien.

Tapisseries du roi (les 4 éléments et les 4 saisons). Paris 1670. 1679. 43 ff. y compris le titre et les dévises. Av. texte. On y ajoute 4 ff. de tapiss. tirées de l'histoire de Louis XIV.

Courses de tètes et de bagues faites en 1662. Paris 1670. infol. 97 pl. gr. p. Chauveau. Av. texte (franç. p. C. Perrault, ou latin p. Esprit Fléchier.) Vendu av. les Vol. V. Plans — de V ́ers. de 1727, Vol. VI. Grotte etc. et Vol. XI. Fètes 90 fl. Windprecht. Fètes de Versailles, contenant les plaisirs de l'ile enchantée. Paris 1679. 9 ff. Av. texte. Les divertissemens de Versailles. Paris 1676. 6 ff. Av. texte. Relation de la fête de Versailles. Paris 1679. 5 ff. Av. texte. Description générale de l'Hôtel des Invalides. Paris 1683. 21 ff. L'escalier des ambassadeurs à Versailles. 7 ff. La voûte de la galerie du petit appartement 3 ff. Le dôme de la chapelle de Sceaux. 5 ff. La conquête de la Franche-Comté, d'après le Brun par Simonneau. Portement de croix, d'après Mignard p. G. Audrund. Statue équestre de Louis XIV. par Simonneau. Dans les exempl. de ce vol. publiés avant 1679 on trouve ordinairement la Sainte Famille par Edelinck qui ne se trouve pas dans la première édition des Tableaux de 1677. Quelquefois on trouve encore d'autres planches ajoutées.

-

-

[ocr errors]

Les parties ci-dessus annoncées sont différemment reliées ou rangées d'après un autre ordre. Elles se trouvent aussi souvent séparément sous ses titres respectifs.

Éditions de 1727 et 1743.

Vol. I-III. Voyez ce que nous avons dit de la première édition. Vol. IV. Le Louvre et les Tuileries 44 gr. sur 40 ff.

Vol. V. Plans et Vues du château de Versailles, 29 ff. y compris le Grand Escalier de 7 ff.

Vol. VI. Grotte 20 ff. Labyrinthe 41 gr. en 5 ff. Foutaines 21 ff. et Bassin de Versailles 7 ff. Ensemble 89 grav. en 53 ff. Vol. VII. Statues antiques et modernes 48 gr. On y ajoute quelquefois 14 Statues modernes p. Edelinck.

Vol. VIII. Termes, bustes, sphinx, vases de Versailles 50 pl. Vol. IX. Tapisseries 48 ff. y compris le titre.

Vol. X. Carrousels, courses de tètes et de bagues 97 gr. en 42 ff.

y compris le titre.

[blocks in formation]

Le Cabinet jésuitique.

Les planches de ces voll. ont paru d'abord séparement, mais après on les a réunies et accompagnées d'un discours imprimé sous le titre Glorieuses campagnes de Louisle-Grand. Paris 1679–94. en 2 ou 4 vol. in-fol. Voyez Beaulieu.

Vendu ex. en 24 voll. avec le texte impr. et le mot Goyton aux Batailles d'Alexandre 2790 fr. Rosny; un second en 17 vol. et 2 boites cont. 139 et 133 pièces 981 fr. Pajot Dosenbray en 1756; un autre en 23 voll. éd. de 1743. 1330 fr. Renouard; éd. de 1727. 810 fr. Caillard. Cabinet, Le, jésuitique contenant plusieurs pièces curieuses des RR. pères Jésuites (en prose et en vers) avec un recueil des mystères de l'Église romaine, le tout augmenté dans cette nouvelle édition et enrichi de fig. Cologne, Jean le Blanc (Hollande) 1678. — Légende véritable de Jean le Blanc (en vers). 1678. 2 tom. en 1 vol. pet. in-12. (15 fr. Sensier.)

Il y en a une réimpression: Col., J. le Blanc 1682., où l'on trouve ajouté à ces deux pièces une troisième, intitulée: Onguant pour la brulure, ou le secret pour empescher les Jesuites de bruler les livres. (En vers.) Cologne, Chez Pierre du Marteau 1582. (1682., à la Sphère.) in-12. (52 rs. de la Cortina. 18 fr. Techener.) Je possède une édition, inconnue à tous les bibliographes, qui renferme ces trois pièces comprises sous le titre Le Cabinet L'eglise Romaine. A Cologne Chez Jean le Blanc (à la Sphère) s. d. pet. in-8°. Av. 2 grav. (2 ff. de prél., 308 pp. et 2 ff. de table.) 24 fr. Techener. Cabinet, Le, Satyrique ou Recueil de poésies gaillardes de ce temps, composées par Sigognes, Regnier, Motin etc. Paris, Billaine 1618. in-12. (703 pp.)

Première édition très rare d'une collection de poésies obscènes, mais très ingénieuses. Elle contient 49 pièces qui manquent dans les réimpressions augmentées de 29 poèmes. Il en existe plusieurs réimpressions, p. ex.: Le Cabinet Satyrique. Paris, Billaine 1619. in-12. (4 ff. de prél. 688 pp. Av. les Satyres de Regnier. ib. eod. 3 ff. et 165 pp. — 1 1. 10 sh. Dulau.) ib. 1621. in-12. (Cette éd. contient le privilège du roi.) 11⁄2 th. vente Tieck. 11. 11 sh. 6 d. Dulau. Paris, Lestoc 1626. in-12. (Il faut y réunir les: Délices satyriques ou Suite du Cabinet satyrique. Paris 1620. in-12.) ib. 1832. in-12. Rouen 1627. in-8°. (18 fr. Thierry. 11. 5 sh. Dulau.) Jouxte la copie imprimée à Rouen 1634 in-8°. (16 fr. 50 c. Boutourlin. 8 fl. Scheible.)

Il avait déjà paru une partie de ces poésies en 1617 à Paris, chez Ant. Lestoc in-12. sous le titre: Recueil des plus excellens vers satyriques de ce temps, trouvez dans les cabinets des sieurs Sigognes, Regnier etc., mais cette édition était confuse, inégale et faite sans choix. C'est à Théophile Viaud, l'auteur du Parnasse Satyrique, qu'on attribue cet ouvrage, quoiqu'il se soit toujours défendu d'en avoir été l'éditeur.

Le Cabinet Satyrique ou Recueil parfait des vers piquans et gaillards de ce temps. Tiré des secrets cabinets des sieurs Sigognes, Regnier, Motin, Berthelot, Maynard, et autres des plus signalés poëtes de ce siècle. Dernière éditon revue, corrigée et de beaucoup augmentée. s. 1. (à la Sphère) 1666. 2 vol. pet. in - 12. 351 et 343 pp. (50 fr. Caillard. 65 fr. Techener. 66 fr. Labédoyère. 70 fr. Mac-Carthy. 86 fr. Sensier. 1 1. 4 sh. Dulau.)

Cette édition entre dans la collection des Elsevier, ayant été imprimée avec les mêmes caractères et sur le même papier que le Parnasse Satyrique etc. de 1660. Elle a été faite sur celle de 1620, dont elle reproduit l'avertissement et la lacune du dernier vers de la seconde stance de Sigognes p. 45. (Non plus qu'une vieille jument.) On y a inséré les Satires de Regnier, quoique l'avertissement dise positivement le contraire (,,Je n'y ay point pourtant voulu inserer les Satyres du dit sieur Regnier, pour en avoir fait depuis peu une impression separee, et pour ce aussi qu'elles eussent par trop enflé ce volume“).

Il existe une réimpression de cette édition, moins bien imprimée et plus incorrecte que l'original e▸sortie peutêtre d'une presse de Rouen, avec le même titre: s. 1. 1667-72. 2 part. in-18. (335 pp. (la dernière p. est mal numér. 535] non compris 9 pp. de table, et 311 pp. non compris 5 pp. de table. La dite lacune y a été reproduite également. p. 43). 25 fr. Duriez.

Le Cabinet Satyrique ou recueil de vers piquants et gaillards tirés des cabinets des Sieurs de Sigognes, Regnier, Motin, Berthelot, Maynard et autres des plus signalez Poètes. Au Mont Parnasse. De l'imprimerie de Messer Apollon. L'année satyrique. 2 tom. en 1 vol. in-8°. 36 et 48 fr. Techener. 144 rs. de la Cortina. 11. 10 sh. Dulau. Il y a une autre éd. de 1697, dont le frontispice porte aussi

[blocks in formation]

au Mont-Parnasse (Amst., Mortier); mais quoique elle soit ornée de deux gravures, elle n'est pas recherchée, ayant été mal imprimée (358 et 330 pp.). 20 fr. Techener. 11. 4 sh. Dulau. 12 th. Weigel. Cette édition soignée, dit-on, par Lenglet du Fresnoy a paru en Hollande au commencement du 18e siècle. L'éditeur s'y est permis quelque changements, il a suppléé la ligne manquante (Vol. I. p. 50) d'une manière différente, mais il n'a imprimé de Regnier que la Satire: la Macette et la re élégie l'Impuissance. (Voyez Millin, Mag. Encyclop. 1810. Vol. II. p. 434.) Il existe une Nouv. éd. complète avec glossaire, variantes etc. Gand 1859. 3 vol. pet. in-8°. (25 fr.)

Cabot, Seb. Memoir of Sebastian Cabot with a review of the history of maritime discovery, illustrated by documents from the rolls; now first published (by M. D. B. Warden). London (Philad.) 1831. in-8o. (10 sh.)

Dans la Race. di Ramusio Vol. II. p. 211 sq. (éd. de 1583.)

a été insérée la Navigazione di Seb. Cabota nella Moscovia nelli anni 1556 e 1557. et l'auteur de la traduction fut Bart. Dionigi de Funo. Mais Seb. Cabot, ayant en 1556 déjà 83 ans, il n'est probable qu'il en soit l'auteur Mr. Melzi Vol. I. p. 159 l'ayant laissé indécis, c'est Mr. Adelung, Uebersicht d. Reisenden in Russland Vol. I. p. 212 sq. qui a conjecturé que c'est le voyage de l'anglais Stephen Burrough en 1556, lequel par erreur. dit-il, a été traduit sous le nom du célèbre Cabot.

[ocr errors]

Cabrera, Luis, de Cordoba. Historia de Filipe II. rey de España. Madr., L. Sanchez 1619. in fol. à 2 col. (4 ff. de prél., 1176 pp., 30 ff. de table.) 12 fl. Butsch. 1 th. vente Tieck. 7 fl. 30 kr. Liesching.

Cet ouvrage ne va pas au-delà de 1583, le second volume ayant été interrompu pendant l'impression (v. Denis, Garelli. Bibl. p. 405 sq.).

Historia para entenderla y escrivirla. Madr. 1611. in-4°. (8 fr. Salva.)

Cabrera, Ramon. Diccionario de etimologias de la lengua castellana, obra postuma publ. p. D. Juan Pedro Ayegui. Madrid 1837. 2 vol. in-8°. (86 rs. de la Cortina.) Caccia d'amore con un capitolo d'un giovane inamorato che consigliato di lassar la sua Dama e lui di lassarla si lamenta esser vinto dal crudo e fiero Amore. Con due stanze transmutate dal' Ariosto cosa da far crepare delle risa e morir della fame. s. 1. ni d. (vers 1550.) in-12. Av. front. gr. en bois. (1 fl. Butsch.)

Il y a plusieurs éditions de ce poème en 52 stances, savoir: Perugia s. d. (1525?) in-8°. ib. s. d. per Blanchinum apud Leonem. in-8° et réuni à l'Amore de Gir. Benivieni et d'autres poésies de Bojardo etc.: Ven., Vitt. Ravano 1535. in-8°. etc. L'auteur n'est pas Gir. Cartolari, mais Egidio Canisio de Viterbe. V. Melzi, Diz. di op. anon. p. 159 sq. Crescimbeni Vol. IV. p. 14 sq. (où le poème est reproduit).

Cacciatore, Leon. Nuovo atlante istorico. Fir. all Insegna di Dante 1831. 3 tom. in-4°. obl. Av. pl. (7 sc. 50 b. Gallarini.) Caceres, Ant. de. Ant. Caceris Patieci hispani in haeresiarchas orationes quatuor. Romae ap. Jul. Accoltum 1570. in-4o. 250 fr. Techener (Bull. 1855. P. 22 84.) Caceres, Franc. de. Dialogos satyricos. Amst., Th. Vosquil 1617. pet. in-8°. (9 fr. Gohier.)

Inconnu à Antonio.

Cachetus, Christoph., archiater. Exercitationes equestres in epigrammatum centurias sex distinctae: quarum prima et quarta de virtute et moribus; secunda de Deo et Divis; tertia de fide et religione; quinta miscellanea continet; sexta autem circa res medicas occupatur. His access. elegiae duae, prima de morte et passione Christi, altera de assumptione Deiparae Virginis. Nanceii 1622. in-8°. (82 rs. de la Cortina.)

Cacialli, Gius. Collezione de' disegni di nuove fabriche e ornati fatti nella villa del Poggio Imperiale e nel palazzo Pitti. Fir. 1823 sq. 13 livr. en 2 part. in-fol. (18 th. Weigel.) Cacocephalus s. de plagiis opusculum, in quo varia plagiariorum vitia produntur, et ingenuorum operum jura ex profanis sacrisque auctoribus vindicantur. (Par R. P. J. Sallier.) Matiscone (Mascon) 1694. in-12. (68 rs. de la Cortina. 24 et 3 fr. 50 c. Techener.)

Cadalso (ou Cadahalso), D. José. Obras en prosa y en verso. Madrid 1818. 3 vol. in-8°. Av. front. gr. (18 fr.)

Dans ses oeuvres sont compris les écrits suivants:

Edouard de Cadalvène.

Cartas marruecas. Madr. 1793. pet. in-4°. etc. (12 th. Weigel) Tolosa 1820. in-12. (4 sh. Dulau.) Paris 1827. in-18. Noches lugubres imitando el estilo de las de Young. Madrid 1820. Paris 1821. in-18.

Los eruditos a la violeta o curso completo de todas las ciencias. Barcelona 1818. pet. in-4°. (publié sous le nom de Jos. Vasquez.) Paris 1827. in-18. Paris 1821. in-8°.

Poesias liricas. Cadalvene, Edouard de. Recueil de médailles grecques inédites. T. I. Europe. Paris 1828. in-4°. Av. pl. Cadamosto, Aloise ou Luigi. Il Mondo Nuovo. Libro de la prima Navigazione per Oceano a le Terre de Nigri de la bassa Aethiopia per commandamento del illustre Signor Infante Don Henrico de Portogallo. Vicenza, Henr. Vicentino 1507. in-4°. 10 1. 15 sh. Hibbert.

Réimprimé sous le titre : La prima navigazione per l'oceano a le terre de' Negri della Bassa Etiopia da L. Cadamosto. Mil. 1519. in-4°. Montalboddo Fracanzano de Vicenza n'en était pas le traducteur, mais seulement l'éditear. Voyez Vespucci.

Il y en a une traduction latine dans Grynaeus, Novus orbis (avec la fausse date 1504 au lieu de 1455), une autre en italien dans Ramusio Viaggi Vol. I. f. 104 sq. et une troisième en français, remplie de fautes et de méprises, par J. Temporal, à la suite de sa Description historiale de l'Afrique, beaucoup inférieure à celle de Redouet, auteur français de la collection Le nouveau monde (Voyez Vespucci).

Une traduction portugaise se trouve dans le second vol. de la Collecção de Noticias para a Historia e Geografia das Naçoes ultramarinas que vivem nos Dominios Portuguezes. Lisboa 1812. in-4°. Voyez Pl. Zurla, Dei viaggi e delle scoperte africane di Cadamosto. Ven. 1815. gr. in-8°.

Itinerarium Portugallensium e Lusitania in Indiam et inde in occidentem et demum ad aquilonem ex vernaculo sermone (Montabaldi Francani) in latinum traductum interprete Archangelo Madrignano mediolanense. Mediol. 1508. in-fol.

Aloysius Cadamosto: Von der ersten schyffarthe vber das Mere Oceanu in die Landtschaffte der Moren, ausz wellischer Sprach in die Dewtschen gebracht vnd gemachte durch den wirdigè vnd hochgelehrten Herre Jobsten Ruchamer 1508. in-fol. Voyez Ruchamer.

Cette traduction se trouve aussi dans: Die newe Welt der landtschafftenn vnnd Insulen, so bis hie her allen Allweltbeschrybern unbekannt, Jungst aber von den Portugal sern vnnd Hispaniern jnn Nidergenglichen Meer herfunden. Strassb., Ulricher v. Andla 1534. in-fol. (20 th. Weigel. 9 ft. 36 kr. Scheible.) Une nouvelle version a été faite par Sprengel, Beitr. zur Völker - u. Länderkunde. Leipz. 1789. Vol. IX. p. 77-192.

Questa e una opera necessaria a tutti li navigati qui vano in diuerse parte del mondo per laqual tutti se amaistrano a cognoscere starie fundi colfi vale porti corsi dacque e maree cominciando de la cita de cadex (sic) in spagna dretamente fino nel porto de le schuse passando p i canali fra laixola de ingelterra. (A la fin :) Finito lo libro chiamado portolano composto per vno zentilomo veniciano . . . . impresso. . . in la citade de Venexia per Bernardino rizo da nouaria stampador 1490 adi 6 nouembrio. pet. in-4°. Goth. (4 1. 18 sh. Hanrott.)

2 parties de 46 et 36 ff. C'est le plus ancien Portulan imprimé que nous connaissions. On l'attribue tantôt à Louis da Mosto (Cadamosto) ou à un certain Coppo. Il y en a une réimpression, intitulée:

Alvise Cadamosto Il Portolano del Mare, nel quale si dichiara minutamente del sito di tutti i porti, quali sono da Venezia in levante et in ponente. Ven. 1806. in-4°. (1 sc. 50 baj. Gallarini.) Cadamustus, M. Anton. Compendium in usum et operationes astrolabii Messahallach, cum declarationibus et additionibus. Mediol. per Petr. Martyrem et fratres de Montegatiis 1507. in-4°. (20 ff.)

Un ex. sur vélin 101 fr. Brienne. 36 fr. Mac- Carthy. Cadec, D. F. C. Tragédie sacrée ou Méditations sur chaque mystère de la Passion de J. Chr. composée en rime bretonne. Brest s. d. in-8°.

Cademosto, Marco, da Lodi. Sonetti ed altre rime, con proposte e resposte de alguni huomini degni, et con alcune

Caeremoniale.

novelle, capitoli et stanze. Roma, per Ant. Blado 1544. in-8°. (8 ff. de prél. non ch., 60 ff. ch. p. les Sonetti et 24 ff. non ch. p. 1. Novelle.) 7 1. 12 sh. 6 d. Borromeo. 4 1.

Heber.

Cademosto, Marco, da Lodi. Novelle 1799. (Mil. 1819.) in-8°. Réimpression des nouvelles contenues dans l'éd. de 1544; 80 ex. sur pap. ord., 2 sur pap. d'Holl., 2 sur pap. de couleur, 1 sur vélin. Plusieurs pièces de Cademosto sont renfermées dans le recueil'suivant:

Sentenze et altri detti di diversi santi greci e latini di Nicolo Liburnio; aggiuntivi alcuni arguti molti de migliori autori. Traduzione di M. Marco Cademosto. Ven., Gabriel Giolito 1545. in-8°. Cadenat, Le, des pucelages... où sont décrites toutes les ruses, fourbes et tromperies, dont usent les muguets pour hanicrocher les pucelages.... le tout en vers burlesques. Sur l'imprimé à Rennes (vers 1750). in-12. (24 pp.) 13 fr. 50 c. Bignon.

Cadet, J. Marc. Copie figurée d'un rouleau de Papyrus trouvé à Thèbes dans un tombeau des rois, accompagnée d'une notice descriptive. Paris 1805. in - fol. obl. (18 pl. sans texte.) 36 f. Meermann.

Cadolle, A. Vues de Moscou, dess. p. A. Cadolle, lithogr. p. Dercy, A. Joly, Lemaître, Fragonard, Renoux. etc. avec le texte. Paris 1825. in-fol. 10 pl. (40 fr., fig. sur pap. de Ch. 60 fr., fig. col. 120 fr.)

Caecilius Statius. Deperditarum fabularum fragmenta. Ed. Spengel. Monachi 1829. in-4°. Caedmon. Caedmonis Monachi Paraphrasis poetica Geneseos ac praecipuarum Sacrae Paginae Historiarum, abhinc an nos M. LXX. Anglo-Saxonice conscripta, et n. pr. ed. a Franc. Junio. Amst., Chr. Cunradi 1655. pet. in-4o. (2 ff., 106 pp., 3 ff. et 15 pl. au trait.)

En 1752 le libraire Ja. Fletcher à Oxford, qui possédait quelques exempl. de ce livre qui d'ailleurs est rempli de fautes, y ajouta 3 ff. contenant les notes que Junius avait écrites sur le sien, et en 1754 il publia un nouveau tirage des pl. pet. in-40 avec un f. d'avertissement sous le titre: Figurae quaedam antiquae ex Cuedmonis monachi paraphraseos in Genesim exempl. in bibl. Bodlej. adserv. delineatae.

Caedmon's Metrical Paraphrase of Parts of the Holy Scriptures, in Anglo-Saxon; with an English Translation, Notes and a Verbal Index by B. Thorpe. Lond. publ. by the Soc. of Antiquaries 1832. gr. in-8°.

Voyez Account of Caedmon's metrical Paraphrase of scripture history, an illuminated man, of the tenth Century preserved in the Bodlejan library at Oxford, communicated by H. Ellis, dans l'Archaeologia Vol. XXIV. p. 329–340. Av. 53 pl. (séparément: London 1833. in-4°. 31% th. Baer.)

Caedmon's des Angelsachsen biblische Dichtungen herausgeg. v. K. W. Bouterwek. Elberfeld 1849-51. 2 vol. in-8°. (4 th.)

Caelaturae variarum imaginum a celeberr. artificibus pictarum elegantissimis tabulis repraesentatae; ipsae picturae partim extant apud viduam Ger. Reynst etc. Amst. s. d.

in - fol.

Ce recueil rare, composé de 53 pl. gravées, en partie par Corn. Visscher, est cité ordinairement sous le nom du Cabinet du bourgmestre Reynst. Les exempl. avec les épreuves avant la lettre et sans les noms des peintres et graveurs sont les plus recherchés.

Caelius. Voyez Aurelianus et Rhodiginus. Caeremoniale. Rituum ecclesiasticorum s. Sacrarum Ceremoniarum SS. Rom. Ecclesiae Libri tres non ante impressi cum Corcyrensis archiep. Christophori Marcelli ad S. D. N. Leonem X epistola. Ven., Greg. de Gregoriis 1516. in- fol. Av. fig. en bois. (Un ex. sur vélin 200 fr. MacCarthy.)

Cet ouvrage composé par ,,August. Patricius Piccolomineus, episc. Pientinus" par ordre du Pape Innocent VIII. a paru sous le nom de Marcellus, évêque de Corcyre qui avait supprimé le nom du véritable auteur, mais le livre entier a été brûlé dès-lors par ordre du pape Leon X (v. Catalogue Libri 1859. n°. 474.).

Caeremoniale.

Caeremoniale. Sacrarum Ceremoniarum, sive Rituum Ecclesiasticorum sanctae romanae ecclesiae LL. III. Post omnes omnium editiones summa denuo vigilantia recogniti. Romae, typis Valerii Dorici 1560. in-fol. (136 ff. non compris 7 pp. de prél. et de table.)

Voyez sur ce livre très rare, réimpr. Ven. ap. Juntas 1582, in-4°. av. de très belles fig. en bois. (4 th. Weigel.) Flor. per haeredes Ph. Junctae 1621. in-8°. Romae 1750. 2 vol. in- fol. Freytag, Analecta liter. p. 565 sq. Köcher, Bibl. Theol. Symbol. p. 784-792. La première éd., ainsi que les éditions annoncées ci-dessus, ont paru sous le nom de Chrph. Marcellus. Caeremoniale episcoporum, jussu Clementis VIII. reformatum, Innocentis X. auctoritate recognitum. Paris. 1633. in- fol. Av. fig. (1 1. Hibbert.)

Il y en a une édition antérieure: Romae 1600. in-fol. Av. des not. de mus. et planch., recherchée à cause des fig. de Fr. Willamene. (5 sc. Gallarini.)

5 sc.

Caeremoniale episcoporum. Romae 1651. in-4°. Av. fig. en taille-douce et mus. notée. (8 fr. Tross. Gallarini.) ib. 1713. in-4°. Av. pl. (3 sc. 50 b. Gallarini.) ib. 1729. in-4°. Av. pl. (1% th. Weigel. 5 sc. Gallarini.) Voyez Catalani.

II y en a des éditions modernes: Col. 1768. in-8°. Av. fig. Ven. 1837. in-12. Leodii 1837. in-12. Pour les éd. Aug. Taur. 1602. in-4°. Paris. 1669. in-8°. et Rom. 1724. in -4°. voyez Baumgarten, Nachr. v. merkw. Büchern Vol. I. p. 442 sq. III. p. 391. Caeremoniale continens ritus electionis Summ. Pontif. Romae 1769. in-4°. Av. fig.

Caesalpinus, Andr. Peripateticarum Quaestionum LL. V. Ven., Junta 1572. in -4°.

De plantis LL. XVI. Flor., Ge. Marescottus 1583. in-4°. (20 ff., 621 pp. et 5 ff. 24 fr. Boutourlin. 6 A. Butsch. 16 f. 5 st. Crevenna. 1 sh. Hibbert.)

[ocr errors]

Le 9 chap. du IV Livre, omis dans le corps du texte, est suppléé à la page 621.

On y ajoute un Appendix ad libros de plantis A. Caes. Romae 1603. in-4°., reproduit dans le Museo di piante rare de Boccone, V. Denis, Garelli. Bibl. p. 407.

De metallicis LL. III. Romae, Al. Zanettus 1596. in-8°. (2 fl. 5 st. Crevenna.) Norimb. 1602. in-4°. (1⁄2 th. Weigel.)

Quaestionum Peripatt. LL. V. etc. Daemonum investigatio Peripatetica. Quaestionum Medic. LL. II. De medicamentorum facultatibus LL. II. Ven. ap. Juntas 1593. in-4°. (2 f. 24 kr. Scheible.)

Caesar, Cajus Julius. Opera. Anno Christi. M. CCCC. LXIX. die uero. XII mensis maii ... Rome in domo Petri de Maximis (per Arn. Pannartz et Conr. Sweynheym), in-fol. (166 ff. non ch. à 38 1. p. p.) 605 fr. Gaignat. 1260 fr. La Vallière. 821 fr. La Serna. 850 fr. d'Ō.......... 604 fl. Crevenna. 300 fr. Randon de Boisset. 100 f. 2 st. Mead. 170 fl. du Bois.

Première éd. des oeuvres de J. César. Au recto du dernier f. (qui se trouve. quelquefois relié à la tête du vol.) on lit une lettre de J. Andr. Aler. ([D] Ictatorif Cesarif cōmenturios : jam pridem multa dil:) et au verso une table des premiers mots de chaque livre des commentaires de César. Le 1er f. commence (G) Allia est omnif diuisa in partef tref: quarum. Le texte de cette édition sert de base à toutes les éditions jusqu'à Lucas Robia. V. Dibdin, Bibl. Spencer. Vol. I. p. 288 sq. L'exempl. sur vélin conservé dans la bibl. imp. de Vienne a été acheté au prix de 225 fl. à la vente de la bibl. de Hulsius.

Caji Julii Caesaris commentariorum liber primus (etc.) de bello gallico ab ipso confecto. Nic. Jenson gallicus Venetiis feliciter impressit. M. CCCC. LXXI. in-fol. (146 ff.) 13 1. 2 sh. 6 d. Pinelli. 360 fr. Brienne - Laire. 426 fr. Mac-Carthy. 131 fr. Chardin. 400 fr. de Chalabre. 231 fr. Röver. revendu 14 1. 5 sh. Hibbert et 160 A. Crevenna. 71. 18 sh. Heber. 200 rs. de la Cortina. 170 f. du Bois. 37 f. 8 st. Mead. 311 fr. de Lauragais.

C. Julii Cesarif belli gallici. Commentariuf Primuf. Anno Christi M. CCCC. LXXII. die uero XXV mensis augusti. Rome in domo Petri de Maximis (Cnr. Sweynheym et Arn. Pannartz). in-fol. (166 ff. non ch., de 38 1. p. p.) 360 fr. La Vallière. 101 fr. (ex. défect.) Mac-Carthy.

[blocks in formation]

50 fr. Boutourlin. 155 fl. Crevenna. 21. 12 sh. 6 d. Bohn. 200 fr. Colbert.

Ce n'est pas une simple réimpression de l'éd. de 1471, car dans l'avis de l'évêque d'Aleria (au dernier f.) il a été dit que ce savant a fait une revision du texte. C'est par erreur que Dibdin, Bibl. Spene. Vol. I. p. 290 donne à ce vol 167 ff. (V. Burnard, Catal. Bibl. reg. Vol. II. p. 5.). L'exempl. conservé à Gottingue n'en a que 165 ff. — Une troisième édit. citée dans le Catal. bibl. Graev. p. 119. no. 30. et attribuée à Sweynheym et Pannartz de 1476 p. Maittaire (Vol. I. p. 361) est doutée p. Dibdin, Introd. Vol. I. p. 225. mais revendiquée (à tort) par Audiffredi p. 216.

[merged small][ocr errors]

Dans plusieurs exempl. la vie de César par Celsus, commençant ainsi: (C)ay July cesaris dictatoris exordia, se trouve à la tête du vol. et finit au recto du 82° f. par les mots : Explicit Liber. Deo Gracias

Anno Dni. M. CCCCo. ][ XXo.
Tercio.

Dans d'autres le premier f. recto commence:
C. Julii Cesarif, belli gallici.
Commentariuf Primus, etc.

et le f. 71 recto finit par les mots:

Finiunt feliciter : libri comentario4
Julii cesaris de bello gallico. LXXiij.

Après viennent 3 ff. blancs et la vie de César par Celsus commence au recto du 75° f.

Cette édition faite sur un man, très incorrect, dont il rend exactement le texte, diffère essentiellement de toutes les autres: cependant elle ne renferme que la guerre gauloise.

Cette édition est attribuée à tort à Eggestein de Strassbourg par Panzer (Vol. I. p. 18.) et Barnard (Vol. II. p. 5.) ou & Arnold Therhoernen de Cologne par Crevenna (Catal. raisonné Vol. V. p. 150 sq.) et Santander (Dict, bibliogr. Vol. II. p. 62.). Elle appartient aux presses de Conr. Fyner à Esslingen qui s'est servi des mêmes caractères (sauf quelques petits différences, p. ex. dans les s) pour son édition de Pet. Nigri Tract. ad Judaeorum perfidiam exstirpandam. Esl. 1475. in-4°. Voyez Beloe, Anecd. Vol. IV. p. 5 sq.; Dibdin, Bibl. Spencer. Vol. I. p. 290 sq. et Clément Vol. VI. p..18 sq. La vie de J. César par Jul. Celsus a été réimpr. séparement à Londres 1697. in-8°. et attribuée à Petrarque sous le titre: Fr. Petrarchae Historia Julii Caes.: auctori vindic., secundum cod. Hamburg. corr. c. interpret. italica contulit Chr. Schneider. Lips. 1847. in-8°. (3 th.)

Commentarii etc. cum Hircii supplemento, ex rec. Petri Justini Philelphi, cum indice rerum Raymundi Marliani. Anno Christi. M. CCCC. LXXVii. die uero X. Mensis Februarii... Hoc opus... Antonius zarothus parmensis ... impressit Mediol. in-fol. (167 ff. à 41 1. p. p.) Sans ch. ni récl. Lettres rondes. 61. Pinelli.' 12 fr. La Vallière. 15 fr. Boutourlin. 480 fr. Techener. 36 f. Crevenna. 180 f. van Ehrencron.

Dans cette édition se trouve pour la première fois l'index des villes, rivières etc. sous le titre: Index commentariorum. G. Julii Caesaris. & earum rerum: quas ad cognitionem urbium & fluminum & locorum uir clarissimus & eruditissimus Raymundus Martianus inuenit: atqz edidit (f. 146a — 167b). A la fin du texte après le mot virtute, qui est le dernier dans les éditions antérieures à celle-ci, l'éditeur milanais a ajouté: totus in orbe terrarum mundus exultat laudisque, mots qui se trouvent dans l'éd. de Phit, de Lauagnia citée ci-dessous. Le verso du 1er f. contient uns lettre de P. Justin Philelphus & Joh Simoneta. V. Saxe, Hist. typogr. Mediol. p. CXCII. DLXVI. Dibdin, Vol. VI. p. 93.

Opera. Mediol., Ph. Lauagnia 1478. 6 idus Apriles. in-fol. (152 ff. à 42 1.) 27 fr. La Vallière. 27 Al. Crevenna.

Contrefaçon de l'éd. précédente. La souscription se lit au f. 131 verso. Le 132 f. est blanc. L'index de Marlianus se trouve aux ff. 133-152b.

Opera. Taruisii, Mich. Manzolinus 1480 pridie kal. Quintilis. pet. in-fol. (145 ff. à 44 1. et 22 ff. p. l'index.) 2 1. 3 sh. Pinelli. 10 sc. Gallarini (gr. p. 25 sc. le même). 16 f. 10 st. Crevenna.

L'éditeur fut Hieron. Bononius Tarvisinus. Au f. 144a se lit la sonscription, à la suite de laquelle se trouvent une lettre de l'éditeur à Hier. Zoianus, un poème de l'éd. et l'index. V. Clément Vol. VI. p. 20 sq.

Cajus Julius Caesar.

Caesar, Cajus Julius. Opera. Ven., Octav. Scotus 1482. 12 kal. Septembr. in-fol. (149 [et non 147] ff. à 41 1.) 30 rs. de la Cortina. 15 f. van Ehrencron.

Cette édition est une contrefaçon de celle de 1480, ainsi que les suivantes: Ven., Theod. de Regazonibus [sic] de Asula 1490., 13 Jul. in-fol. (133 ff. non ch.) 10 fl. Drackenborch. ; ib., Phil. de Pinciis 1494. 25 Octobr. in-fol. (133 ff. non ch.) 25 fl. van Gockinga.; ib., Ben. Fontana 1499. in-fol. (133 ff. non ch.) 11 f. 10 st. le même.

Commentarii recogn. p. Phil. Beroaldum. Bon., Bened. Hectoris 1504. cal. April. in-fol. (4 th. Weigel.)

Il y en a deux réimpressions: s. l. ni nom d'impr. (Lugd., Balthasar) 1508. 20 Jun. in-8°. Car. ital. 10 sh. 6 d. et 5 sh. Heber. 3 sc. 50 b. Gallarini. (V. Renouard, Ann. des Alde Vol. III. p. 67 sq.) et s. l. (Lugd.) 1512 pridie nonas Novembris. in-8°. (3 1. 5 sh. Renouard. 1 fl. Crevenna, Cat. in-4°. Vol. V. p. 152.) Commentaria. Flor., Phil. Giunta 1508. m. Aprili. in-8°. (2 ff. non ch. et CCXXXXVIII ff. ch.) 2 fl. Crevenna. Nouvelle critique du texte par Lucas Robia.

Commentaria seculorum injuria ante difficilia et valde mendosa. Nunc pr..a viro docto (Luca Panetio Olchinensi) expolita et optime recogn. Add. de novo Apostillis, unacum figuris suis locis apte dispositis necnon regulata tabula quae omnia loca, flumina etc. mirifice demonstrat. Ven., August. de Zannis de Portesio 1511, 17 Aug. in-fol. Av. fig. en bois. ib. ap. eund. 1517, 13 Jun. in-fol. Av. fig.

Hoc volumine continentur haec. Commentariorum de bello Gallico LL. VIII. De bello civili pompejano libri IIII. De bello Alexandrino liber I. De bello Africano liber I. De bello hispaniensi liber I. Pictura totius Galliae, diuisae in partes treis, secundum C. Caesaris Commentarios Nomina locorum, urbiumque & populorum Galliae, ut olim dicebantur latine & nunc dicuntur gallice, secundum ordinem alphabeti. Pictura Pontis in Rheno. Item Auarici. Alexiae. Vxelloduni. Massiliae etc. Ven., in aedibus Aldi et Andreae soceri 1513. m. Aprili. in-8o. (20 f. non ch. et 296 ff. ch.) 2 fl. Crevenna. 4 th. Weigel. 240 rs. de la Cortina. 1 1. 1 sh. Bohn. 24 fr. Bearzi.

Texte corrigé par J. Jucundus, tantôt d'après les variantes de l'éd. Juntine de 1508, tantôt sur des conjectures peu heureuses. Néanmoins il sert de base aux éd. suivantes. On en connaît un ex. sur vélin. La souscription est au 264o f., le 263 f. est blanc.

Commentaria prius a Jocondo impressioni data, posterius a nobis diligentissime renisa et cum exempl. ejd. collata restitutis omnibus locis, quae per injuriam ab iis qui ea impressere, uel relicta uel errata fuerunt, sic ut ne quidem unum iota earum castigationum desit in nostris. Flor. ex off. Phil. de Giunta 1514 mense Augusto. in-8°. (15 ff. non ch. de prél., 1 f. blanc et 285 ff. ch.) 6 f. Varrentrapp.

C'est une réimpression correcte de la première éd. Aldine incorrecte. On en connaît un ex. sur vélin (Cat. Pâris no. 518. 29 1. 11 sh.) Il y en a une réimpression minutieuse: Flor, ap. heredes Phil. Juntae 1520, mense Decembri. in-8°. (3 sc. 50 baj. Gallarini.)

Hoc volumine continentur etc. Ven. in aedibus Aldi et Andreae soceri mense Novembri 1519. in-8°. (15 ff. non ch., 1 f. bl. et 296 ff. ch.) 4 th. Weigel. 9 f. 12 kr. Varrentrapp. 12 sh. Bohn. 1 fl. Crevenna. 3 fr. 25 c. Bearzi.

Réimpression de l'éd. Aldine de 1513. Le texte finit au 262 f., le 263° f. est blanc, la souscription,,Ven. etc. mense Januario M. D. XVIII.“ se lit au 264° f. A la fin de l'Index de Marlianus se lit la date citée ci-haut.

On rencontre des ex. composés des éd. de 1513 et 1518. Le texte de 264 ff. de l'éd. de 1518 est suivi par l'Index de Marlianus de 1513 qui n'a pas de souscription. On vend ces exempl. pour des copies de l'éd. de 1518. (V. Renouard Vol. I. p. 208 sq. éd. II.)

-Commentaria nuperrime impressa: ab omnibus erratis accur. castig. et in congruam formam redacta etc. Lugd. ex off. Guil. Huyon 1519. 20 Decbr. in-8°.

C'est probablement la première production des presses de Gu. Huyon (v. Renouard Vol. II. p. 314. éd. II.).

[merged small][ocr errors]

Cajus Julius Caesar.

Caesar, Cajus Julius. Commentaria. Paris., Jodocus Badius 1530. in-8°. (16 ff. non ch. de prél., 48 pp. num. et 1 f. d'errata.)

Contrefaçon de l'Aldine, de même que l'éd.: Lugd., Seb. Gryphius 1534. in-8°. souvent reproduite par le même imprimeur: Lugd. 1534. 1538. 1540. 1543. 1547. 1549. 1551. in-8°. 1546. 1549. 1555 et 1556. in-12., mais dont le texte est changé depuis 1546 d'après celui de Vascosan cité ci-dessous. Comment. ex Henr. Glareani castigatione, cum scholiis ejusd. Friburgi, exc. Joa. Faber Emmelius 1538. in-8°.

Bonne édition (v. Freytag, App. lit. Vol. I. p. 448—451.) réimprimée en 1546: Frib. per Steph. Gravium. Les notes de Glareanus se retrouvent en partie dans l'éd.: Basil., Nicol. Bryling 1544. in-8°., dont le texte est pourtant celui de Jucundus.

Rerum ab se gestarum commentaria. Omnia collatis vetustis exempl. tam scriptis quam impressis accurate emendata. Paris ex off. Mich. Vascosan. 1543. in - fol. (12 ff. non ch. de prél., 128 ff. ch. et 20 ff. ch. p. la table.) 2 fl. 25 c. Meermann. 12 fr. Hoym. 48 fr. Colbert.

C'est le texte de Jucundus, mais corrigé d'après des manuscrits. La suivante édition en est une réimpression revue. Rerum ab se gestarum commentarii. Ex vetustiss. scriptis codd. emendatiores. Lut. ex off. Rob. Stephani 1544. in-8°. Av. 5 pl. et 2 cart. gr. en bois. Lettres ital. 16 ff. de prél., 523 pp., 21 ff. non ch. d'index, 33 ff. non ch. p. l'index de Marlianus (dont le 2 f. est mal numér. 494 et porte le titre courant A. Hirciï), 132 pp. et 10 ff. La description donnée p. Ebert est inexacte.

Ces deux derniers appendices portent le titre séparé: Eutropi epitome belli gallici ex Sueton. monum. quae desider. In Caes. comment. de bello gall. ac civ. Hr. Glareani annotationes. Les éditions: Basil., Bryling 1566 et 1583. in-8°. en sont des contrefaçons.

Commentarii cum correctionibus Pauli Manutii. Ven., Paulus Manutius 1559. in-8°. Av. fig. (16 ff. non ch., 318 ff., 1 f. pour la souscr. et 1 f. p. l'ancre.) 1 fl. Cre.6 fr. Tross. 24 rs de la Cortina. 10 sh. 6 d. Bohn. 3 sc. 50 b. Gallarini.

venna.

Il y a encore plusieurs éditions Aldines, savoir: ib. 1561. in-8°. (5 fl. 95 c. Meermann.) (Cum schol. Joh. Mich. Bruti.) ib. 1564. in-8°. (16 ff. non ch., 318 ff. ch. et 46 ff. non ch. de var.) ib. 1566. in-8°. (16 ff. de prél., 320 et 40 ff.) (Var. lect, ex uetustissimo cod. man. libellus. Cum schol. Enr. Glareani.) ib. ex bibliotheca Aldinu 1569. in-8°. (12 ff. non ch. de prél., 398 ff. et 1 f. p. l'ancre.) ib., Aldus Manutius 1570. in-8°. (Réimpr. de l'éd. de 1566.) (Commentaria. Ejd. fragmenta a. Fulvio Ursino collata etc. Variae lectiones. Scholia Aldi Manutii.) Ven. in aedibus Manutianis 1571. in-8o. (56 ff. non ch. de prél., 646 pp. de texte et d'index de Marl., 69 ff. non ch. de var. et table, 54 ff. de schol. et 2 ff. bl.) (Commentarii ab Aldo Manutio emendati et scholiis illustrati.) ib. apud Aldum 1575. in-8°. (aussi, sur gr. pap.) Av. 2 cart. gr. en bois et fig. impr. dans le texte. (52 ff. non ch., 20 ff. non ch. d'index, 16 ff. p. Manutii comm. de Galliae divisione, 4 ff d'index cont. nomina regum, 16 ff. de fragmenta, 15 ff. d'Eutrop. epitome, 676 pp., 69 ff. non ch. Manutii scholia, 36 ff. de variantes et 24 ff. non ch. de tables. Renouard annonce seulement 150 ff. de prél., 676 pp. de texte et 112 ff. de schol., var. et table, dont 3 bl. et remarque que ces pièces ne sont pas toujours reliées dans le même ordre.) 2 sc. 50 b. Gallarini. 5 fl. Varrentrapp. ib. 1576. in-8°. (Nouv. titre.) Ven., Aldus 1588. in-8°. (Réimpr. de l'Aldine de 1575. A la fin se trouve le catal. de Manuce.) 3 fl. Varrentrapp. 3 sc. 50 baj. Gallarini. 2 1. 8 sh. Hibbert.

-

Rerum ab se gestarum commentarii. Quibus ad ea omnia quae hactenus erant excussa (sic) adjectus est variarum lect. ex vetustiss. codd. libellus. Lugd. ap. heredes Seh. Gryphii 1560. in-8°.

Première éd. donné par Bruto qui s'était servi d'un man. de Carrare et avait consulté l'éd. Juntine de 1508 dont il avait annoté quelques variantes.

Commentarii novis emendatt. illustr. Ejd. librorum qui desiderantur fragmenta. Ex bibl. Fulvii Ursini. Antv. ex off. Chrph. Plantini 1576. cal. Mart. in-8°. (12 ff. non ch. de prél. 499 pp. de texte, 79 pp. p. les fragments, 27 pp.

« VorigeDoorgaan »