Œuvres, Volume 9

Voorkant
 

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Inhoudsopgave

Overige edities - Alles weergeven

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 70 - Point du tout, je n'écris à personne; il en arrivera tout ce qui plaira à Dieu : mon innocence me suffit. Tout annonce, Madame, que je ne quitterai plus ce pays. Je le trouvais délicieux lorsque je n'y étais qu'un oiseau de passage : depuis qu'il ne m'est plus permis de regarder ailleurs, il n'a plus pour moi les mêmes agréments. Le jamais ne plaît jamais à l'homme; mais qu'il est terrible lorsqu'il tombe sur la patrie , les amis et le printemps ! Les souvenirs dans certaines positions sont...
Pagina 148 - ... l'algèbre, ni les télescopes, ni les lunettes achromatiques, ni la pompe à feu, ni le métier à bas, etc. ; mais elles font quelque chose de plus grand que tout cela : c'est sur leurs genoux que se forme ce qu'il ya de plus excellent dans le monde: un honnête homme et une honnête femme. Si une demoiselle s'est laissé bien élever, si elle est docile, modeste et pieuse, elle élève des enfants qui lui ressemblent, et c'est le plus grand chef-d'œuvre du monde.
Pagina 442 - Monsieur, l'assurance la plus sincère de toute ma reconnaissance, de ma profonde estime et de la considération la plus distinguée, avec laquelle j'ai l'honneur d'être, etc.
Pagina 148 - Tartufe, ni le Joueur; ni le Panthéon, ni l'église de Saint-Pierre, ni la Vénus de Médicis, ni l'Apollon du Belvédère, ni le Persée ; ni le livre des Principes, ni le Discours sur l'histoire universelle, ni Télémaque.
Pagina 150 - Haller lui en demanda le détail et l'explication. Il écouta patiemment jusqu'au bout, sans la moindre distraction et sans le moindre air de berner la Bernoise. La Sénatrice fut si enchantée de la science et de la courtoisie de Haller, qu'à la première élection, elle mit en train tous ses cousins, toute sa clique, toute son influence, et lui fit...
Pagina 9 - ... je vois dans la destruction de la France le germe de deux siècles de massacres, la sanction des maximes du plus odieux machiavélisme, l'abrutissement irrévocable de l'espèce humaine, et, même ce qui vous étonnerait beaucoup, une plaie mortelle à la religion : mais tout cela exigerait un livre.
Pagina 570 - Europe, et du bien que de meilleurs exemples peuvent lui faire; c'est ce que j'ai tâché d'exprimer dans l'Adresse au roi, dont j'ai été un des rédacteurs. Il a bien fallu y nommer la charte, quoique je la regarde comme la boîte de Pandore, au fond de laquelle il ne reste pas même l'espérance ; je puis le dire hautement, dans le salon des ministres comme dans le cabinet de mes amis. Le roi ya répondu mieux et plus positivement qu'il n'avait jamais fait.
Pagina 584 - Il ne faut pas qu'on s'y trompe à Rome : leur méthode traditionnelle, où tout se prouve par des faits et des autorités, est sans doute parfaite en soi, et l'on ne peut ni l'on ne doit l'abandonner ; mais elle ne suffit pas, parce qu'on ne la comprend plus ; et depuis que la raison s'est déclarée souveraine, il faut aller droit à elle, la saisir sur son trône, et la forcer, sous peine de mort, de se prosterner devant la raison de Dieu.
Pagina 157 - L'univers a perdu la sublime Emilie, Elle aima les plaisirs, les arts, la vérité : Les dieux, en lui donnant leur âme et leur génie, N'avaient gardé pour eux que l'immortalité.
Pagina 502 - France, autant que je puis juger de loin , je vous conseille de laisser tomber l'affaire. Ne répondez rien ; allez votre chemin sans faire attention aux cigales : l'hiver viendra bien après l'automne. Si j'avais un conseil à vous donner, ce serait celui-ci, avec votre permission : Ne laissez pas dissiper votre talent. Vous avez reçu de la nature un boulet, n'en faites pas de la dragée, qui ne pourrait tuer que des moineaux, tandis que nous avons des tigres en tête. On s'empresse d'attacher...

Bibliografische gegevens