La Correspondance historique et archéologique, Volume 2

Voorkant
A. Fontemoing, 1895
0 Recensies
Reviews worden niet geverifieerd, maar Google checkt wel op nepcontent en verwijdert zulke content als die wordt gevonden.

Vanuit het boek

Wat mensen zeggen - Een review schrijven

We hebben geen reviews gevonden op de gebruikelijke plaatsen.

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 50 - Nos enim ex nunc irritum decernimus et inane, si secus super hiis a quoquam quavis auctoritate scienter vel ignoranter contigerit attemptari.
Pagina 164 - ... assez souvent; sa grosse tête sous une grosse perruque, un silence rarement interrompu, et toujours en peu de mots, quelques sourires à propos, un air d'autorité et de poids, qu'il tiroit plus de celui de son corps et de sa place que de lui-même; et cette lourde tête, offusquée d'une perruque vaste, lui donnèrent la réputation d'une bonne tête, qui toutefois étoit meilleure à peindre par le Rembrandt pour une tête forte qu'à consulter...
Pagina 100 - Rome, pour l'obtention des bulles et provisions apostoliques de ladite abbaye, et cependant pour assurance de sa volonté, le présent brevet, qu'elle a signé de sa main, et fait contresigner par moy ministre secrétaire d'Etat et de ses commandements et finances.
Pagina 353 - Le mur auquel la source était adossée, offrait une particularité assez singulière : il était orné de trois niches décorées de bandes alternées de coquilles de gros colimaçons et de fragments de scories d'un bleu verdâtre charmant, fixées dans le mur par un ciment rougeâtre que nous croyons être du ciment romain. « Les deux niches de droite et de gauche mesuraient 3o centimètres de profondeur sur 60 centimètres de large et 90 centimètres environ de hauteur.
Pagina 200 - Description, des Obélisques de Louqsor figurés sur les Places de la Concorde et des Invalides, et Précis des opérations relatives au transport d'un de ces Monumens dans la Capitale, lu à la Séance publique de l'Institut, du 3 Août, 1832.
Pagina 236 - ... consentirait très probablement à cette cession ; pour lui , il n'y voit pas d'obstacle. « Je dois à M. Greux, artiste graveur, habitant Arcueil, et à ses fils, la photographie que j'ai l'honneur de vous présenter. » M. Pasquier, archiviste de l'Ariège, communique à la Société une charte apocryphe datant du xi« siècle et fabriquée à Urgel pour établir que Charlemagne et Louis le Débonnaire étaient les bienfaiteurs de la vallée d'Andorre. Tout dans cette charte en indique la...
Pagina 395 - Monuments religieux de l'architecture romane et de transition dans la région picarde (anciens diocèses d'Amiens et de Boulogne), in Mémoires de la Société des antiquaires de Picardie, 1895.
Pagina 166 - Tout le monde est excédé de ses incertitudes (il s'agissait d'un voyage à faire à Pont-de-Vejle en Bourgogne); le vrai de ses difficultés, c'est qu'elle ne voudrait point quitter le maréchal, qui ne s'en soucie point et ne ferait pas un pas pour elle. Mais elle croit que cela lui donne de la considération dans le monde. Personne ne s'adresse à elle pour demander des grâces au vieux maréchal.. » (Lettre XI.) les femmes en vogue du temps.
Pagina 199 - Mémoire à l'appui d'un projet, pour placer, conformément aux intentions de Sa Majesté, la Bourse, le Tribunal de Commerce et la Banque de France, dans les constructions de la nouvelle église de la Madeleine, par Pierre Vignon, architecte.
Pagina 164 - C'était un grand et assez gros homme, tout d'une venue, qui marchait lentement et comme se traînant, un grand visage couperosé, mais assez agréable, quoique de physionomie refrognée par de gros sourcils, sous lesquels deux petits yeux vifs ne laissaient rien échapper à leurs regards ; il ressemblait tout à fait à ces gros brutaux de marchands de bœufs.

Bibliografische gegevens