Nouvelle biographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, avec les renseignements bibliographiques et l'indication des sources à consulter, Volumes 19-20

Voorkant
Firmin Didot fréres, fils et cie, 1858

Vanuit het boek

Geselecteerde pagina's

Overige edities - Alles bekijken

Veelvoorkomende woorden en zinsdelen

Populaire passages

Pagina 233 - Napolitain, réjouit la nation française sur l'exportation des blés; il trouva le secret de faire, même en français, des dialogues aussi amusants que nos meilleurs romans, et aussi instructifs que nos meilleurs livres sérieux. Si cet ouvrage ne fit pas diminuer le prix du pain, il donna beaucoup de plaisir à la nation, ce qui vaut beaucoup mieux pour elle.
Pagina 755 - Parvenu à.7000 mètres, il voulut essayer de monter plus haut encore, et se débarrassa de tous les objets dont il pouvait rigoureusement se passer. Au nombre de ces objets figurait une chaise en bois blanc que le hasard fit tomber sur un buisson tout près d'une jeune fille qui gardait les moutons. Quel ne fut pas l'étonnement de la bergère! comme l'eût dit Florian.
Pagina 549 - Hôpital des fous incurables, où sont déduites de point en point toutes les folies et les maladies d'esprit, tant des hommes que des femmes. Œuvre non moins utile que récréative et nécessaire à l'acquisition de la vraie sagesse.
Pagina 233 - Mais il n'y en a plus pour moi; j'ai vécu, j'ai donné de sages conseils, j'ai servi l'État et mon maître, j'ai tenu lieu de père à une famille nombreuse, j'ai écrit pour le bonheur de mes semblables, et dans cet âge où l'amitié devient plus nécessaire, j'ai perdu tous mes amis ! J'ai tout perdu! on ne survit pointà ses amis.
Pagina 317 - Sultan avaient encore moins de connaissances; en sorte que, pour se faire une idée juste de cette guerre , il faut se représenter des borgnes qui ,*après avoir bien battu des aveugles, gagnent sur eux un ascendant complet.
Pagina 327 - Histoire de la Convention nationale, d'après elle-même, précédée d'un Tableau de la France monarchique avant la révolution, et d'un Précis de notre histoire nationale pendant la session de l'Assemblée constituante et celle de l'Assemblée législative ... Paris, A.
Pagina 225 - Comme elle se plaignait au roi d'être continuellement outragée , et de ne pas partager avec lui la dignité de son rang, elle lui demanda, pour prix des trésors qu'elle avait apportés et qu'elle lui abandonnait, de la renvoyer libre dans son pays.
Pagina 753 - ... tenir exposées à l'air. Ma respiration était sensiblement gênée ; mais j'étais encore bien loin d'éprouver un malaise assez désagréable pour m'engager à descendre. Mon pouls et ma respiration étaient très-accélérés...
Pagina 233 - ... plus d'adresse, de bonne plaisanterie, de finesse même, et de discussion dans les détails. Un tel livre , écrit avec cette élégance , cette légèreté de ton, cette propriété et cette originalité d'expression, et par un étranger, est un phénomène peut-être unique.
Pagina 573 - Il faut donc vous permettre de parler selon votre génie. Il suffit qu'avec l'aide de Dieu , je ne sois pas tellement chair que je .ne sois en'core esprit , et que vous ne soyez pas tellement esprit que vous ne soyez aussi chair : de sorte que ni vous , ni moi , nous ne sommes jji au-dessus , ni an-dessous de la nature humaine. Si vous rougissez de l'humanité . je n'en rougis pas.

Bibliografische gegevens