Pagina-afbeeldingen
PDF
ePub

HIOOS F

[blocks in formation]

I.

Compte rendu et chronique, par M. Philippe RONDEAU, secrétaire.

II. Note de M. le docteur DE LA MARDIÈRE sur le monument de l'hôtel de la
Prévôté, à Poitiers.

III.-Note sur une crosse poitevine du xш siècle, par M. GAILLARD DE LA DION

NERIE.

IV. La crosse d'un abbé d'Airvault, xí°-xшe siècle, par M X. BARBIER DE MONTAULT.

COMPTE RENDU ET CHRONIQUE.

Séances. — Lectures. — Travaux divers.

Dans le cours du premier trimestre de 1883, la Société s'est réunie en séance publique le 7 janvier, et en séances ordinaires les 8 et 18 janvier, 15 février et 15 mars.

SÉANCE PUBLIQUE DU 7 JANVIER 1883.

Le dimanche 7 janvier de 1883, la Société des antiquaires de l'Ouest a tenu sa 46 séance publique annuelle dans la salle de la bibliothèque de son hôtel, rue des Grandes-Écoles, à Poitiers. Cette vaste salle s'est trouvée trop petite pour contenir le public d'élite qui se

pressait à la séance. On y remarquait un très grand nombre de dames.

Sur le premier rang, réservé aux autorités, avait pris place Mer Bellot des Minières, évêque de Poitiers, ayant à sa droite M. le général Regley de Koenigseeg, commandant les 3 et 4° subdivisions de la 9 région, et à sa gauche M. l'abbé Combes, vicaire général du diocèse. M. le premier président de la Cour d'appel, M. le préfet de la Vienne, M. le recteur de l'Académie et M. le général Logerot, commandant l'artillerie du 9° corps d'armée, s'étaient excusés par lettres de ne pouvoir assister à la séance.

Sur l'estrade placée au fond de la salle ont pris place, à huit heures précises, le Bureau et les membres de la Société. On remarquait, parmi eux, un assez grand nombre de membres non résidants.

M. B. Ledain, président, a déclaré la séance ouverte et a lu un discours ayant pour sujet les Origines de la commune de Poitiers. Il a ensuite donné la parole à M. le conseiller Philippe Rondeau, secrétaire, pour la lecture du Rapport sur les travaux de la Société pendant l'année 1882, et à M. Georges Morin pour une lecture sur une Découverte d'objets de l'âge de bronze. Ces objets, découverts il y a quelques années dans la commune de Mirebeau, et récemment acquis par la Société, grâce à l'obligeante intervention de M. Georges Morin lui-même, étaient exposés sur un tableau, ce qui donnait un intérêt de plus aux explications fournies.

Après cette lecture, M. Levieil de la Marsonnière en a fait une sur l'Entrée de Charles-Quint à Poitiers en 1539, et le R. P. de la Croix a terminé la séance par une conférence orale sur les fouilles de Sanxay, en insistant particulièrement sur la découverte, toute récente, d'un balnéaire d'eau de rivière sur les bords de la Vonne. Le plan des fouilles, dessiné à une grande échelle, occupait tout le fond de la salle et permettait à l'auditoire de suivre parfaitement les explications du P. de la Croix.

La séance a été levée à dix heures et demie.

SÉANCE DU 8 JANVIER 1883.

La séance est présidée par M. Ledain.

Après l'adoption du procès-verbal de la dernière séance, M. le président communique les lettres par lesquelles M. le premier président, M. le préfet, M. le recteur et M. le général Logerot se sont excusés de ne pouvoir assister à la séance publique.

Il fait ensuite connaître qu'il a écrit récemment à M. le maire de Poitiers pour demander à la municipalité et au conseil municipal de vouloir bien prêter leur concours à la publication que désirerait faire la Société, dans ses volumes de Mémoires, de l'Inventaire méthodique et analytique des archives municipales dressé par feu M. Rédet, manuscrit des plus importants, dont la conservation serait ainsi assurée par cette publication.

M. le maire a répondu favorablement à cette demande par une lettre en date du 3 janvier, dont M. le président donne lecture et qui fait connaître que, dans sa séance du 30 décembre 1882, le Conseil a adopté la proposition qui lui était faite, et pris les mesures nécessaires pour que cette publication, dont il comprend toute l'importance, puisse être promptement menée à bonne fin par la Société des antiquaires de l'Ouest.

La Société remercie M. le président de son initiative et elle le charge en même temps de transmettre à M. le maire, ainsi qu'au Conseil municipal de Poitiers, l'expression de sa gratitude pour l'empressement qu'ils ont mis à participer à une œuvre que la Société entreprend dans l'intérêt de la science historique en géneral et de la ville de Poitiers en particulier.

Admissions.

Sont admis: M. l'abbé Percevault, curé de Mazeuil (Vienne), comme membre titulaire non résidant;

Et M. Lemonnier, conseiller général de la Vienne, comme membre titulaire résidant.

La Société procède ensuite au renouvellement de son bureau et de son Conseil d'administration pour l'année 1883. Ont été élus : Président, M. Auguste de la Bouralière:

Vice-président, M. Adrien Bonvallet, agent supérieur du chemin de fer d'Orléans;

Secrétaire, M. Philippe Rondeau, conseiller à la Cour d'appel; Vice-secrétaire, M. de Sorbier de Pougnadoresse, ancien souspréfet ;

Trésorier, M. Charles Barbier, conservateur adjoint à la bibliothèque publique ;

Questeur, le R. P. Camille de la Croix;

Bibliothécaire, M. Bélisaire Ledain;

Membres du Conseil d'administration:

MM. Alfred Richard, archiviste du département;
Levieil de la Marsonnière, ancien procureur général ;

Lecointre-Dupont ;

Colonel Léon Babinet.

SÉANCE DU 18 JANVIER 1883.

La séance est d'abord présidée par M. Ledain, qui, après l'adoption des procès-verbaux des séances des 7 et 8 janvier, donne lecture des lettres par lesquelles:

M. Oudet, M. N. R., à Saintes, et M. de Roincé, M. R., donnent leur démission;

M. le président de la Société d'émulation des Côtes-du-Nord remercie de l'envoi qui lui a été fait, et annonce qu'en échange nous recevrons désormais les publications de cette Société ;

M. René Vallette, notre confrère, sollicite de la Société l'échange de ses publications avec celles de la Société littéraire, artistique et archéologique de la Vendée, qui vient de se fonder à Fontenay-leComte; renvoyé au Conseil d'administration;

M. Coyault, correcteur de la nouvelle réimpression de Du Cange, remercie la Société d'avoir souscrit à cette publication;

« VorigeDoorgaan »